La responsabilité

Responsabilité et culpabilité sont souvent synonymes.

L'adjectif responsable évoque le sérieux de quelqu'un : il est responsable. Le substantif, évoque une charge attribuée à quelqu'un : c'est lui le responsable.

En abandon corporel, le mot responsable est l'équivalent sur le plan ontologique au mot culpabilité au niveau de l'institution. L'institution garde dans la culpabilité et l'accusation, les connivences et les adhésions. Le passage à l'ontologique, dans l'acte et le processus de se recevoir et de s'habiter, pose tout de soi et de son vécu comme étant soi et donc dans le champ de la responsabilité.

L'accusation et la culpabilité s'enracinent dans tout ce qui est protégé de soi à l'intérieur de l'institution que chacun est ou à laquelle il adhère.

La responsabilité est une grande exigence : elle implique dès le départ de ne rien protéger de soi, de n'adhérer à aucune pré-définition de la vie, de consentir à la solitude de la différenciation et à la rencontre dans l'interdépendance.

Être responsable est synonyme de se recevoir, de s'habiter en tout ce que l'on est et ce que l'on vit, comme étant soi-même. C'est consentir à sa subjectivité avec toutes les conséquences qui l'accompagnent. Et alors, c'est la rencontre et la co-naissance ontologique, l'espace sans limites de la liberté, la sienne propre posant identiquement celle des autres.

ACCUEIL--C'EST QUOI--DEMARCHE--COLLOQUES--REPERTOIRE -DOCUMENTS- EVENEMENTS
nous contacter