La subjectivité

L'individu humain est co-devenu à travers un long processus dont il est l'aboutissement, l'organisant de façon unique. Chacun se révèle alors comme étant tous les autres ; déterminé, ambivalent, ne pouvant créer que des rapports de connivence : c'est la subjectivité.

La subjectivité est incontournable ; elle est ontologique. Elle s'enracine dans l'origine même de l'humanité, se nourrit des cultures, variables à l'infini, dans l'espace et le temps. Et elle s'individualise à travers ses propres lignées d'appartenances et sa propre histoire.

La subjectivité est constitutive et incontournable. En chacun, elle tire son origine d'une organisation unique et déterminée. Elle s'exprime comme étant un lieu d'expérience et d'interprétation de soi, des autres et de toute réalité.

La subjectivité est à être, habitée par soi-même et reçue comme étant soi-même. Ressentie, elle devient alors rencontre, co-naissance ontologique et interdépendance.


ACCUEIL--C'EST QUOI--DEMARCHE--COLLOQUES--REPERTOIRE -DOCUMENTS- EVENEMENTS
nous contacter